Publié le 16 décembre 2015 à 00h00 (il y a 7 années environ) dans « Éducation »
Le département confirme son implication pour mieux accompagner ses élèves
Le département confirme son implication pour mieux accompagner ses élèves.
© Source :

Le samedi 28 novembre 2015, l’ensemble des partenaires éducatifs (l’éducation nationale et ses établissements, les associations éducatives, les associations des parents d’élèves, les madrasas, les religieux, les communes et le Conseil départemental) se sont réunis à l’Hémicycle Younoussa Bamana pour une journée thématique sur l’accompagnement scolaire et le partenariat éducatif.

Cette journée consistait à présenter le dispositif d’accompagnement scolaire et éducatif mis en œuvre par le Conseil départemental pour les élèves de la CM2 jusqu’au lycée ainsi que la formation des parents d’élèves. Ce dispositif animé par le Service de l’accompagnement scolaire et du partenariat éducatif du département, est implanté sur 54 sites répartis dans les 17 communes.

A l’ouverture de cette journée, le Président Soibahadine IBRAHIM RAMADANI a rappelé que plusieurs délibérations ont été effectuées afin d’ajuster le dispositif aux besoins réels des élèves, mais il faudra redoubler les efforts pour pouvoir réponde à l’ensemble des besoins.

La Vice-recteur, Nathalie Constantini a souligné lors de son discours que « l’enfant a besoin de tous les partenaires pour se construire. Unir nos efforts serait une belle performance d’adulte pour que nos enfants puissent eux aussi réaliser leur performance. Les madrasas sont les bienvenus pour réaliser ce défi ».

La déléguée du Préfet à la politique de la ville PAULINE-LEMPEREUR Violaine, a tenu à féliciter l’implication forte de l’état à travers les communes en affirmant que « l’essence même de la politique de la ville est le partenariat car les territoires ont besoin de cohérence et de complémentarité. Les communes sont nos interlocuteurs communs ayant pour mission d’accompagner les actions et de s’assurer de leur cohérence avec le diagnostic et les problématiques du territoire ».

Le représentant du Président de l’association des Maires, Mohamed MOINDJIE confirme que plusieurs réunions de travail ont déjà eu lieu avec des élus locaux et que les communes sont bien disposées à mettre les moyens nécessaires pour la réussite de l’éducation locale et pour que l’éducation des enfants soit une priorité.

Au cours de la matinée, des conventions de partenariat ont été signées entre le Président du Conseil départemental et les Maires. Ensuite des échanges fructueux ont eu lieu avec les religieux, les associations des parents d’élèves, des chercheurs comme Mlaili Condro, les représentants des Madrasas, les chefs des établissements etc...

Document à télécharger